au travers de nos histoires…arretons nous un instant…

arretons
 
 
 
nous
 
 
 
un
 
 
instant…
 
a travers nos histoires…
 
 
 
opinion…
 
 
 
a force de valoriser le devoir de memoire,nous ne savons plus saisir l’ame de la france.(douce france)
le bilan de sante de la memoire française n’a rien d’encourageant nos recents affrontements sue le passe a propos de la traite negriere et de la colonisation.sans meme parler des guerres mondiales ou la question religieuse.
ne vous inquietez pas nous en reparlerons pour "gardez les yeux ouverts .
CE SENTIMENT QUI EST TRES PROFOND DE NOTRE MAL ETRE .notre grand manqueest de si mal nous souvenir .a cette perte continue de nous meme tient peut etre a cette insuffisance a changer la vie.ce sentiment aussi de n’avoir pas pu participer directement aux decisions avec un certain desaveux (messieurs les politiques prenez de la graine pour votre jardin electoral)de droite comme de gauche
ce desaveux collectif si je puis dire ,bien que nous soyons des citoyens engages dans des associations de cultures et de vies permanentes.aussi cette croyance collective qu’une nation et un peuple se signalent tout d’abord pour "avoir faits de grandes choses ensemble"et "vouloiren faire encore ".ceci a ete ecrit a plusieurs reprises dans les editions ou ecritures.
le devoir de memoire est en effet ,une obligation a geometrie plus que variableque nous apostrophons le passe comme si il devait tenir pour criminel ou responsable.
nous nous immobilisons de ce malheur a repetition .nous cherchons une morale civique dans la re^pentance sans la reconciliation,dans une decision de justice ou l’oblogation legale,plutot que dans la connaissanceet la reconnaissance partagees .quant il s’agit d’un sentiment personnel et affectif ,parfois il est difficile de l’assymiler avec l(histoire collective tellement que c’est profond et innommable.je vous en ai deja parle.ici il n’est pas question de faire de la surenchere de l’histoire sur l’histoire,mais plutot dans une rcherche identitaire ^plutot qu’une mise en commun ,meme si je vous l’ecrit.aussi notre memoirecollective est abusee et devitalisee avec le temps,il arrive parfois qu’elle soit detournee.il arrive qu’elle casse le fil de la transmission a force de repetition,le message n’est plus entendu ou oublie.
"gardez les yeux ouverts " se donne la possibilite en tant que possesseur et acteur de sa propre histoire la possibilite et ce blog me le permets de faire ce chemin,d’aller au dela d’une pensse unique avec une trajectoire de pensee qu’est la mienne,surtout d’en extraire l’essentiel,dempontrer que l’on peut conscientiser sa vie depuis sa naissance jusqu’avant sa mort en quelque sorte le pourquoi et du comment cette forme de survivance.notre passe nous a structure et aussi destructure ,nous aurion tendance a apostrophe la concurence vengeresse ,sans chercher les victimes ou les responsables,car tres souvents ses hommes de l’ombre qui ne sont pas si loin de nousque cesoit dans les intitutions religieuses ou publiques,officielles ou officieux.tout est relie.c’est a nous de dlier ces noeuds de notre histoire.et je le fais que si cele m’est possible jusqu’au bout de ma verite.
 
 
 
comment en sortir ?tout en gardant les yeux ouverts .comment renouer avec le principe de succession de l’histoirele plus important c’est de  penser que sa propre personne est impliquee ,faire un cheminement personnel sortir de sa torpeur et prendre du recul par rapport aux evenements de la vie..voir une refonte de sa propre vie et ceci sans tricherie.voir batir un projet de vie.meme s’il n’est pas immediat,le fait de l’aborder vous donne cette confiance a vous meme ,vous construitpour revenir a cette tendresse du coeur et de l’esprit .il est bon de temps en temps de se tourner vers nos maitres a penser et philosophes par la meme occasion.quand il decouvrait ,st augustin,que le temps passe ,present ou a venir,etait d’abord une promesse en marche et en actes ,un renouveau,un depassement .c’est bien sur ce registre que je m’engage a vous l’exprimer ici .ceci n’est une demonstration d’un savoir .mais une volonte a etre ce que je suis.qui suis ?l’eternel question.
faute de se situer dans la passe et de se projeter dans l’avenir ,une societe la notre ,ici ,en france )s’enferme dans son opacite s’immobilise avant d’agir.pour moi il a toujours ete difficile de faire du surplace,ce cote nomadeque se soit pour le corps l’esprit .dans mon esprit tout doit aller de l’avant .pour mon corps je fais ensorte qu’il soit compatible avec mon etre ,c’est a dire en communion..meme si je me sens victimise de par mon histoire ,je fais en sorte d’y remedier le plus vite possible.ce qui n’a pas ete de cas dans mon enfance puisque pas responsable de moi meme..il faut cesser de gemir sur son passe ,meme si nous sentons que nous sommes depossedes de notre histoire ,surtout si elle se prolonge dans une histoire collective.car pour moi la façon de le dire ,c’est aussi une façon de me delier,pour permettre a"gardez les yeux ouverts "d’avoir une presence permanente,car,c’est la collectivite qui me permet d’affuter mes idees ,de renouer le fil,de chercher un sens a ma vie ,a se poser la question d’hier sans se soucier de cequi sera nouveau.l’heritage  humain a son importance ,sa transmissionet de sa promesse qui en decoulera.avec le courage qui est le mien ,l’ardeur qui me caracterise.s’assurer que son miroir de vie est bien le sien.avoir cette forme et intelligence de vie.ne pas avoir été et etre ce que je suis ,c’est ce que je m’efforce a vous demontrer au jour le jour et au fil de l’eau… sur ce blog.bon… courage …et a bientot ……philippe
Publicités
Cet article a été publié dans generation,famille,institutions. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour au travers de nos histoires…arretons nous un instant…

  1. Manon dit :

    Il me tarde de trouver le temps de lire a mon tour votres site tout en couleurs…!!!
     
    A bientot
     
    Manon

  2. Unknown dit :

    hello
    c’est surement fascinant mais écrit bcp trop petit!!! Dsl.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s