ils sortent…de…l’ombre….nés…entre…1941 and 1949

nés…entre…1941…et…1949
 
 
2000.000 enfants seraient nés de pères allemands et de mères françaises
dans notre pays…la france
 
 
 
également ailleurs…
 
 
 
en europe…
 
 
 
en allemagne…baden-baden
 
 
 
karl oscar,lieutenant
 
 
 
également…
 
 
a innsbruk…en autriche
 
 
 
karl oscar,employé de banque…
 
 
 
à la "kommerce banque "
 
 
de cette meme ville…
 
 
 
un avis de recherche…
 
 
 
pour "gardez les yeux ouverts "
 
 
pour ce 6 juin 2006…
 
 
 
au fil de l’eau…
 
 
 
et pour la mémoire de marthe…
 
 
 
qui subit…un préjudice
 
 
 
de plus de 60 ans…
 
 
 
dans un établissement…
 
 
 
sans jamais en sortir…
 
 
je lance un appel…
 
 
 
a berlin…à la centralisation des dossiers
 
 
 
a baden_baden…en allemagne
 
 
 
a innsbruk…en autriche…à la kommerce banque…
 
 
 
ou karl oscar aurait travaillé…
 
 
 
il avait a peu prés…40 ans
 
 
 
quand il est parti sur …baden-baden
 
 
 
comme officier vers 1942…
 
 
 
il aurait eu deux enfants…yvon et philippe
 
 
 
de marthe…
 
 
 
comme …anita,…jeanine…,francis…,philippe.a…,
marthe,la mère..de yvon et philippe…
 
 
 
80 membres de l’amicale des enfants de guerre ,ont brisés le silence au mémorial de caen
 
 
 
jeanine n-s.née a 1941:
 
" nous sommes en train de casser plus de 60 ans
aprés le tabou de la seconde guerre mondiale."
surtout ils ont besoin de parler
" on dit souvent que nous sommes des enfants
de l’amour.mais nous n’avons pas été désirés par
nos parents.la plupart ont vécu dans le flou toute
leur vie."
et son père s’appelait werner:
" j’ai appris à 13 ans qu’il était allemand.ça m’a
perturbé,questionnée et ça me questionne encore."
elle n’a pas voulu voir le film:le jour J.
il en va de l’image du père,comme celles des femmes
tondues.
 "horribles.ces femmes ont fait juste l’amour.c’est
la guerre qui a empoisonné le monde."
 
 
 
francis B.,neé en 1943…
 
" quand j’étais petit,j’avais les yeux bleus,les cheveux blonds.
a calais suite a une maison réquisitionnée par les allemands
" elle a rencontré mon père,l’officier willy knori ,dans le jardin
mitoyen.ils ont vécu trois mois ensemble.puis il est parti sur
 le front en italie."
a la libération,sa mère a été convoquée a l’hopital:
" elle n’a pas été tondue .on l’a fortement  incitée à
m’abandonner.elle n’a jamais cédé.
c’est a l’age de sept ans qu’il apprendra ses origines mais
gardé son secret.la peur de " déséquilibrer la nouvelle vie
de mon père." 
au centre des archives  militaires  (wast ) de berlin,il s’est
découvert  un demi-frère allemand rudolphe, 57 ans:
" on s’est vu pour la première fois il y a une semaine.
aucun doute c’est mon frère.
il est sur un nuage,mais garde une rancoeur:
" les autorités  françaises n’ont rien fait pour nous aider.nous sommes
davantages reconnus en allemagne."
 
 
 
pour "gardez les yeux ouverts ."j’ai été victime et témoin de la raideur administration,marthe a été enfermée et moi meme j’ai subi la punition indirectement,soit 60 ans pour maman et plus de 20 ans dans les institutions.cela fait 80 ans de penalité,c’est pire que la prison…
 
 
 
anita D.:née en 1943…
 
elle fond en larme devant le mémorial :
" c’est tout ,qui remonte,excusez moi."
ma mère était serveuse au mess des officiers allemands
à carpiquet (calvados ).c’est là qu’elle a rencontre papa
.ils sont restés un an et demi ensemble .jusqu’au départ
du front russe."
a la libération,sa mère s’est sauvée en bretagne.
" elle a detruit ses archives ,raconté des mensonges et
s’est remariée avec un marin français."
sa verité c’est a 56 ans seulement qu’elle a appris et
compris." pourquoi petite on m’appelait batarde ou tete
de boche.les gens nous ont fait la chasse.quand ils ne
pouvaient atteindre les mères ,ils touchaient les enfants."
,a ce jour on est des immigrés ,chez nous.non seulement
on a pas de pères ;mais en plus c’étaient des ennemis ."
ses lèvres tremblent a nouveau:
" dans mon village en haute savoie un journal vien d’ecrire
un article sur mes origines.des voisins ont dit ,ça pourrait
nuire a mon commerce.
 
 
 
philippe.A , né  le vendredi 13 octobre 1944
 
 
marthe née le 1er avril 1922,la mère.
 
né a nancy,mis sous tutel a l’age de trois ans,jusqu’a ses 18 ans.
institution de jean baptiste thiery;maxéville prés de nancy
ECFP guénange en moselle
école religieuse/soeurs et frères des écoles chrétiennes
a 18 ans ,il apprend sa nationnalité yougoslave par les frères et pourtant ,né en france
a 21 ans, dés son service militaire accompli en allemagne dans
le palatinat pas loin de baden-baden,il se rend dans les bureau x
de l’assistance publique a nancy , au batiment Y ,rue sainte catherine
ce qui se fait au moment de sa majorité.je fus reçu par monsieur barbier,
un monsieur avec une barbe ,je m’en souviens très bien.c’est un refus
catègorique,me prétextant,que j’ètais assez armé pour poursuivre
mon chemin tout seul et que j’ètais assez grand pour me dèbrouiller tout
seul .fermer le ban…!
en 1979,j’entreprends de nouveau une recherche aidè de mon épouse
a ce moment là et suite a sa curiositè,nous devions construire une maison
au moment de partir sur le site en question il y a eu un effet de recul
de sa part ,je lui dit a ce moment là,que le plus important  "etait de
retrouver ,ma mère…" quelques temps apres nous divorçions ,car pas soutenu dans ma démarche.c’est presque a contre coeur ,que nous partons ,tout de meme
et nous faisions connaissance de adolphe,anne marie,yvonne…ses frères et soeurs a marthe.nous avons fait le tour de patè  de maisons,dans le pays ,et fait la connaissance
 d ‘un certain jankovic qui a jouè un grand role  dans le pays de tucquenieux
secteur minier en moselle…
,nous en reparlerons un peu plus tard,mais pas de marthe…
il n’est nullement question de le savoir…secret de famille .et nous sommes
partis comme nous etions venus;fermer le ban…!
c’est en 1991 que je fis connaissance pour la premiere fois de marthe,de ce qui pouvait etre ma mère,que je developperai avec details pour "gardez les yeux ouverts"
 
 
 
au fait j’ai les yeux verts…et…ma chevelure…etait…blonde aussi…
 
 
comme d’habitude au fil ..de l’eau…
 
 
 
mais toujours pas trouvè de karl oscar de baden-baden ou d’innsbruk…
 
 
au moment de la reconciliation faisons le necessaire…
 
 
 
a très bientot….
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Publicités
Cet article a été publié dans generation,famille,institutions. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour ils sortent…de…l’ombre….nés…entre…1941 and 1949

  1. zia dit :

    très touchant les témoignages
    bonne continuation
    bises
    catherine

  2. oiseau66 dit :

    MOI JE SUIS PASSER SUR TON BLOG ET JE TE LAISSE UN COUCOU
    JE SUIS NATIF DE NANCY
    AAAAAA++++++
    AMICAMENT
    A TU AIMAIS MON BLOG

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s