WIR SIND WIEDER WER…nous sommes… a …nouveau …quelqu’un…

nous sommes a nouveau …
 
 
 
wir sind wieder…
 
 
 
quelqu’un…
 
 
 
wer…
 
 
 
ce leitmotiv…
 
 
 
en ce début de week-end,que je vous souhaite pas trop chaud :deux conséquences vont  influencer nos comportements
 
 
 
les maisons de retraite…
 
 
 
et la coupe du monde de…
 
 
 
foot…
 
 
 
pour ce qui concerne nos maisons de retraite,plus de 15 ans je n’ai pas arreté de faire la navette,caen et nancy et de paris egalement,j’ai une toute petite expérience a ce niveau,et beaucoup d’impréssions personnelles.c’est trop tard pour le TGV du grand est…via…metz…nancy entre les deux mon coeur balance;
difficulté a conjuguer la liberté et la sécurité pour ces hotes du 3ieme age
" on est assaillis de norme de sécurité "
" jusqu’ou  la limite du droit au risque "
pour que ce soit pas trop dangereux…
 
 
 
la sécurité prend trop de place par rapport a l’humain…
 
 
" concilier l’inconciliable "
c’est d’bord la santé qui prime avant tout…clame la directrice…qu’est ce qu’on veut avant tout.ainsi faire des crepes…c’est niet:pas de gaz trop dangereux…
la rapport  de la MECCS (mission évaluation controle sécurisation )
"un empilement de textes …coute cher a la personne agée…ayant le principe de précaution…bref,comme des enfants…"
maman comment as-tu fais pour rester si longtemps…
dans cette maison de retraite…a…faulx…
 
 
 
plus de 60 ans…
 
 
 
qui t’a plongé dedans…
 
 
 
va t’en savoir…
 
 
 
il y a bien un responsable…
 
 
 
les institutionnels…
 
 
 
les décideurs politiques de cette époque…
 
 
 
la lourde administration…
 
 
 
ce rouleau compresseur de nos vies…intimes
 
 
enfant,tu n’y pouvais rien…moi…philippe…
 
 
je ne savais rien…
 
 
 
l’ignorance totale…
 
 
 
peut etre a cause de yvon…ce frere manquant…
 
 
 
l’autre partie de moi…
 
 
 
que je n’ai pas connu…
 
 
cette vie que je  ne connaitrai pas…
 
 
 
meme de me battre avec lui par le jeu…
 
 
 
frères…et…soeurs
 
 
 
qui…que … vous soyez…
 
 
 
aimez vous…l’un…pour…l’autre
 
 
 
moitié…
 
 
 
c’est aussi une façon d’exister…
 
 
 
simplement exister …
 
 
 
sans lui…
 
 
 
seul…encore…une fois
 
 
 
me battre tout seul…
 
 
sans me faire … du mal…
 
 
 
pour mon bien-etre…
 
 
 
accepter…et …aimer…
 
 
 
ce que je n’ai pas eu…
 
 
 
cet autre moitié…
 
 
 
tout n’est pas perdu…
 
 
 
car…
 
 
 
wir sind wieder…wer
 
 
 
nous sommes a nouveau…quelqu’un…
 
 
 
meme avec ce frere…manquant…
 
 
 
mais…
 
 
 
au fait cette maison…
 
 
 
a-t-elle-été une maison de retraite…?
 
 
 
changement de décor…
 
 
 
aprés la guerre….
 
 
ce fut une maison  pour les indigents…
 
 
ensuite transformée…
 
 
pour une bonne cause
 
 
 
c’est ce qui se disait à l’époque…
 
 
pas si lointaine que ça…
 
 
 
c’est ce qui n’a pas été dit ici…
 
 
en 1991…
 
 
 
j’y suis rentré pour te voir…et…te connaitre…
 
 
 
et j’ai vu…
 
 
 
dur,dur…
 
 
 
comme toi maman lorsque je t’ai rencontré pour cette première fois…
 
 
 
tu m’as dit :bonjour monsieur…
 
 
 
non,marthe je suis ton fils…
 
 
 
l’autre moitié:d’yvon
 
 
tu avais meme oublié ma date de naissance…
 
 
 
il fallait que tu reapprennes une autre vie…
 
 
 
j’ai retrouvé les photos de tes parents…
 
 
 
que tu avais volontairement innihbé…
 
 
 
une autre fois tu avais encore oublié…la date
 
 
parfois j’ai eu des doutes…
 
 
 
il fallait recommencer…
 
 
j’avais besoin d’une certitude sur ma vie…
 
 
 
il me fallait trouver un personnage …
 
 
 
dont j’étais issu…a tout prix
 
 
 
c’était le moment ou je fuyais…
 
 
 
ce qui n’était pas de moi…
 
 
 
maman…oui philippe
 
 
 
tu as compris…
 
 
et pourtant tu n’étais pas dans une prison,mais  c’était comme-ci…
par la suite .vous étiez trois dans la meme chambre et m’a rappele mon enfermement de ma vie d’adolescent et de ses privations.tout de suite j’etais au parfum de cette vie.nous avons été punis tous les deux .je t’ai senti un peu plus douce…et j’ai approché ta main contre la mienne…
tu as une peau trés douce maman…
 
je me devais faire un chemin a l’envers…
 
et imaginer une autre vie…
 
ce nouveau monde qui était le mien…
 
 
mettre au centre de ma vie…
 
ce monde vivant…
 
ce que la souffrance est  au passé…
 
…l’avenir est a la tendresse.
 
mon leitmotiv permanent…et …un concept de vie
 
c’est ainsi que j’ai appris a sculpter la pierre et lui redonner cette douceur ,comme toi ,cette douceur retrouvée…maintenant …il me reste de bonnes sensations j’y pense encore…
 
apres la canicule ,une autre hécatombe s’est produite dans votre institution,plus de neuf sont partis d’un seul coup,j’ai été prevenu bien longtemps aprés,mais auparavant tu avais décidé de ne pas  rentrer dans  ce service ou il y avait une forte concentration,bien longtemps avant …,tu connaissais trop bien la maison.et l’information  n’a été que régionnale,que dire de tout ça.
 
depuis cette canicule et certaines affaires de maltraitance.
" les demandes sont croissantes "
" les proches sont parfois surpris de voir qu’on les laisse sortir seul les résidants…"
 
combien de fois ,marthe ,les gens du pays de faulx prés de nancy t’ont vu avec ce dos de plus en plus voute,pour aller chercher quelques friandises,quelques douceurs en quelque sorte.
 
le métier est difficile et j’en eu quelques echos au moment de la phase finale,pour l’aide soigante c’etait la première fois qu’elle  assistait à ce départ pour l’au-délà…
c’etait une première pour elle ..car jeune …
mais …pas…la dérnière…
merci pour ceux et celles qui oeuvrent…
 
en attendant elles font comme elles peuvent …
" ce matin,une conférence,il y avait un philosophe qui a bien résumé tout ceci.
le bon compromis c’est la confiance…
il n’y a pas de solution unique…
et il faut faire passer dans l’esprit des gens que le risque zéro n’existe pas.
 
 
 
O…OOO…O…OOO…O
 
 
 
je voulais  vous entretenir à propos … de la coupe de football…au niveau mondial…
 
bien sur une répetition de ce que nous avons  déjà connu jusqu’a présent.pour cette fois-ci c’est l’allemagne ,le pays d’accueil,de l’est comme de l’ouest ,il s’agit d’un fait tout a fait nouveau ,ces deux pays rassemblés,qui ne font qu’un,bel exemple depuis la tombée du mur de berlin…
 
ou je dois bien avoir un dossier concernant karl oscar…
comme notre monde est bien petit…
" on dit que notre defaite contre la dictature qui les a secoués,portée jusqu’a la victoire."
 
passée la fete,la réalité reprendra ses droits,il y a ici deux  personnalités que je voudrais que l’on parle.il s’agit du nouveau pape qui est venu symboliquement a Cologne  au JMJ,ensuite en Pologne,ces fameux camps…
 
ce symbole trés fort de pardon et de réconciliation,ne l’oublions pas.il y a aussi cet autre personnage ,qu’est le capitaine de l’équipe allemande ,il s’appelle ballach et représente les pays de l’est.
 
trés beau symbole aussi…d’une …retrouvaille …pas tout a fait comme les autres…
 
si toutefois la france venait a ne pas etre en tete,ce qui peut trés bien arrivé,j’aimerais que ce pays ramasse la ….mise…alors là je pourrais dire…
 
 
 
wir sind wieder wer…
 
 
 
nous sommes a nouveau…
 
 
 
tous ensemble
 
 
 
 
 
 quelqu’un…
 
 
 
a bientot…
 
 
 
auf wieder shen…
 
 
 
bon match
 
 
 
guten tag…
 
 
et bon week-end…
 
 
philippe
Publicités
Cet article a été publié dans Organisations. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour WIR SIND WIEDER WER…nous sommes… a …nouveau …quelqu’un…

  1. Jocelyne dit :

    Coucou,
    Merci pour ton passage sur mon blog… qui m’a fait découvrir le tien… je viens de lire ce que tu as écrit sur ta maman, c’est absolument divin…
    et pourtant tellement triste… tant d’ années perdues… Une grande blessure…
     
    Je te laisse au foot… n’y comprenant absolument rien.
    Bonne continuation
    Jo.

  2. Unknown dit :

    Très émouvante, cette histoire de ta mère.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s