condamnée pour « collaboration horizontale » coeurs sans frontiéres

ainsi s’exprime jean jacques delorme pour coeurs sans
frontiéres
 
 logo
 
" je suis né le 15 octobre 1944.
a ma naissance ,ma mére a été tout de suite arrêtée ,mais pas tondue.le tribunal d’excéption  de caen l’a condamnée a un an de prison  pour "collaboration horizontale " et elle a été déchue de ses droits civiques pour cinq ans "
 
logo
jean jacques delorme  reprend le fil de son enfance .abandonné a sa naissance ?il a toutefois échappé a l’assistance publique grâce a une grand mére aimante..les premiéres années de sa vie  furent donc "trés heureuses" .il vivait chez ses aieux ,a coté de la maison de sa mére qui s’est remariée .c’est a la suite d’ue seconde naissance qu’il a un doute .en allant porter le livret de famille en mairie.
,il découvre qu’a coté de son prénom  figure la mention "légitimé","pour mes fréres et soeurs rien n’est inscrit"
personne ne répondra a ces incessant questions"il n’y a jamais eu d’affection profonde et réciproque entre ma mére,mes fréres et soeurs et moi ..quand au mari il touirnait le visa&ge quand je voulais l’embrasser "
jean jacques delorme  quitte donc sa famille quitte donc sa famille ,sa région,va faire sa vie a paris.
 
tué en avril 1945
il revient a ses 23 ans et ruine la convivialité d’un repas en famille ,en remettant ses origines  sur le tapis .
logo
" il y a eu un silence de mort et puis ma grand-mére s’est levée et me dis :suis moi"
elle plonge la main dans une pile de draps au fond d’une armoire normande  et en ressort une enveloppe jaunie.a l’intérieur des photos de  mére ,jeune femme en compagnie d’un soldat  en uniforme;
"ta mére avait dit de le détruire,mais…"
jean jacques delorme  passera alors quaranjte ans a retrouver ce pére,dont il retrouve la trace en octobre 2006;le soldat musicien  dans l’orchestre du commandant de la place de paris,a été tué en avril 1945.il était marié et pére de deux enfants en allemagne.
"j’ai établi le contact  avec mon frére et ma soeur …ils ne comprenaient pas ce qu’il leur arrivait !"
le géniteur avait menti à tout le monde;
sa descendance a fini par se retrouver et se reunir .
"mon frére et ma soeur sont des gens intelligents,généreux.on est trés proches et quand je suis réparti chez eux ,ils m’ont dit
"maintenant ,on aimerait que tu portes le nom de papa"
 
émouvante histoire de cette reconquéte affective
 
 logo
 
a bientôt
 
 
 
rodinscot…
 i
 
 
Samedi 22 novembre de 9h à 12h30 et de 14h30 à 18h

Enfants des guerres : brisons le silence

logo

 

 

Enfants nés d’un soldat allemand et d’une française pendant la Seconde Guerre mondiale, enfants nés dans les Lebensborn nazis, ces « haras » raciaux imaginés par les nazis pour faire engendrer par des aryens soigneusement sélectionnés ce qui devait aboutir à la « race supérieure », …
 

 

Denonciation

Pour mieux comprendre leur destin, rendez-vous au Mémorial de Caen le samedi 22 novembre autour du témoignage de Jean-Daniel Rémond, né dans un Lebensborn. Venez écouter les analyses d’historiens (Fabrice Virgili, Pierre Rigoulot) ou de journalistes (Gilles Perrault), …

À 20h30, projection du film Tondues en 44 suivie d’un débat en présence du réalisateur Jean-Pierre Carlon.

En savoir +

Journée d’étude historique « Les silences de l’Histoire ». En partenariat avec l’association Coeurs sans frontières.
Renseignements : www.coeurssansfrontieres.com
Entrée
libre et gratuite dans la limite des places disponibles

        
 
logo 

La semaine dernière, le Gouvernement allemand a reconnu les "enfants de la guerre" citoyens allemands, lesquels peuvent se voir accorder la double nationalité s’ils le souhaitent.

Dans la foulée de cette actualité, le 8 mars 2009, journée de la femme, peut être l’occasion de reconnaitre l’invalidité du jugement et la barbarie du lynchage populaire dont les "Tondues" et d’autres femmes ont fait l’objet, lors de l’épuration ainsi que de compatir aux souffrances qu’elles et leurs familles, ont vécues.

La réparation est importante pour l’histoire de l’Europe et de l’humanité car au delà du contexte historique et géographique, c’est la place de l’amour en réponse à la haine en temps de guerre notamment, dont il est question.

Aussi nous vous invitons à dédier ce 8 mars 2009, journée de la Femme à leur mémoire et à leur rendre hommage en signant sur le site :

http://www.8mars2009.eu


Les premiers signataires sont Edgar Morin, philosophe français et Jean Jacques Delorme, président de Cœurs Sans Frontières. Nous attendons la réponse d’une marraine éventuelle.

Un blog conçu également à cette occasion rassemble quelques ressources documentaires sur le sujet et informe sur l’actualité de cet appel .

 

 
                                                      
 
                                                                                                                                                                                          logo                                                                         
Publicités
Cet article a été publié dans Organisations. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s