gardez les yeux ouverts Rodinscot

Image

Publicités
Publié dans Non classé | Tagué , | Laisser un commentaire

Gospel

Gospel.

Publié dans manifestations de concerts, Musique | Tagué | Laisser un commentaire

Le duo diabolique Sarkozy-Juppé à jamais dans les poubelles de l’histoire

Le duo diabolique Sarkozy-Juppé à jamais dans les poubelles de l’histoire.

Publié dans Non classé | 1 commentaire

ZéNITH CAEN 21 22 23 AVRIL 2012 MOZART

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publié dans manifestations de concerts, Non classé | Tagué , , , , , , , , | 1 commentaire

éléction 2012 et réseaux sociaux

MoZART A CE FAMEUX RV

MOZART M’A TUé 90 Mn de voix un exploit avec 650 figurants dont 350 choristes

L’effet électoral sur les réseaux sociaux.

Vous avez sans doute pu le remarquer, Facebook est devenu un véritable champ de bataille, avec ses tranchées et son no man’s land à l’issue du scrutin.

Beaucoup de gens se sont énervé, beaucoup font la tête, certains font le mort, d’autres font l’autruche. Comment expliquer ce phénomène? Les élections sont elles là pour nous diviser et nous éloigner de notre entourage?

A l’origine, non. Dans les faits, il est un phénomène bien connu des sociologues que l’on appelle l’over-shooting qui risquerait d’être en train d’influencer les relations établies sur les réseaux sociaux.

Du point de vue de la psychologie sociale, Facebook est le lieu de la modération des points de vue, car il s’agit d’un espace public, un espace social. Lorsque l’on est amené à s’exposer les uns les autres au regard de chacun, les positions prises le plus souvent sont plus modérées que si nous étions chacun dans notre coin. Ce constat a pour limite que dans certains groupe existe une dynamique d’entrainement qui au contraire, radicalise.

Cependant, étant donné l’étendu et la nature des liens entre les facebookiens, c’est généralement le phénomène de modération qui l’emporte. Or ces élections ont semé le trouble dans la modération, car nous avons tous été amenés à prendre position, par devoir citoyen. de fait, les lignes ont bougé.

Deux possibilités semble envisageables pour vous dans ces conditions:

– d’une part vous pourriez désirer revenir à la normal en pacifiant vos rapports par le silence et le partage (si vous y avez encore du goût) de choses futiles, comme à l’accoutumé. Dans ce cas de figure, vous essayerez d’aplanir les choses avec les amis avec lesquels le scrutin vous a séparé.

– d’autre part, vous pourriez vouloir redéfinir votre espace social pour être plus entouré de gens partageant vos convictions.

Dans le second cas, vous devez connaitre le phénomène d’over-shooting.

Imaginez un damier. vous êtes sur une case noire et vous souhaitez être plus entouré des vôtres que des cases blanches qui sont présentes, car elles sont différentes et opposées. Chacun procédant de la sorte, après un bref temps d’adaptation, vous remarquerez que le damier se réorganisera intégralement, plaçant toutes les cases noires d’un côté, toutes les blanches de l’autre.

C’est cela l’over-shooting: la conséquence sociale de cette préférence pour la ressemblance entraine un dépassement de l’objectif qui mène à la radicalisation des positions. Dans cette mesure, vous pourriez être victime d’un conflit de réseau, et de l’apparition d’un certain clanisme.

Mais la nature psychique étant bien faite, il est parier que rapidement vous devriez vous assouplir et revenir à la position initiale. Vous n’aurez pourtant pas appris la leçon de l’histoire, puisque vous aurez fini par vous définir par rapport aux autres, non par rapport à vos convictions et au monde auquel vous aspirez. Votre lutte s’achève ici.

L’effet électoral sur les réseaux sociaux.

Vous avez sans doute pu le remarquer, Facebook est devenu un véritable champ de bataille, avec ses tranchées et son no man’s land à l’issue du scrutin.

Beaucoup de gens se sont énervé, beaucoup font la tête, certains font le mort, d’autres font l’autruche. Comment expliquer ce phénomène? Les élections sont elles là pour nous diviser et nous éloigner de notre entourage?

A l’origine, non. Dans les faits, il est un phénomène bien connu des sociologues que l’on appelle l’over-shooting qui risquerait d’être en train d’influencer les relations établies sur les réseaux sociaux.

Du point de vue de la psychologie sociale, Facebook est le lieu de la modération des points de vue, car il s’agit d’un espace public, un espace social. Lorsque l’on est amené à s’exposer les uns les autres au regard de chacun, les positions prises le plus souvent sont plus modérées que si nous étions chacun dans notre coin. Ce constat a pour limite que dans certains groupe existe une dynamique d’entrainement qui au contraire, radicalise.

Cependant, étant donné l’étendu et la nature des liens entre les facebookiens, c’est généralement le phénomène de modération qui l’emporte. Or ces élections ont semé le trouble dans la modération, car nous avons tous été amenés à prendre position, par devoir citoyen. de fait, les lignes ont bougé.

Deux possibilités semble envisageables pour vous dans ces conditions:

– d’une part vous pourriez désirer revenir à la normal en pacifiant vos rapports par le silence et le partage (si vous y avez encore du goût) de choses futiles, comme à l’accoutumé. Dans ce cas de figure, vous essayerez d’aplanir les choses avec les amis avec lesquels le scrutin vous a séparé.

– d’autre part, vous pourriez vouloir redéfinir votre espace social pour être plus entouré de gens partageant vos convictions.

Dans le second cas, vous devez connaitre le phénomène d’over-shooting.

Imaginez un damier. vous êtes sur une case noire et vous souhaitez être plus entouré des vôtres que des cases blanches qui sont présentes, car elles sont différentes et opposées. Chacun procédant de la sorte, après un bref temps d’adaptation, vous remarquerez que le damier se réorganisera intégralement, plaçant toutes les cases noires d’un côté, toutes les blanches de l’autre.

C’est cela l’over-shooting: la conséquence sociale de cette préférence pour la ressemblance entraine un dépassement de l’objectif qui mène à la radicalisation des positions. Dans cette mesure, vous pourriez être victime d’un conflit de réseau, et de l’apparition d’un certain clanisme.

Mais la nature psychique étant bien faite, il est parier que rapidement vous devriez vous assouplir et revenir à la position initiale. Vous n’aurez pourtant pas appris la leçon de l’histoire, puisque vous aurez fini par vous définir par rapport aux autres, non par rapport à vos convictions et au monde auquel vous aspirez. Votre lutte s’achève ici.

RODINSCOT

Publié dans Non classé | Tagué | Laisser un commentaire

un pont cellei de 1964 -et -2012

CEB ZéNITH de CAEN 21 22 23 avril 2012

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

ce plus que PARfait …PERMANENT a lire

Lebensborn : la fabrique des enfants parfaits. Ces Français qui sont nés dans une maternité SS

L’histoire de ces enfants français nés dans une maternité SS afin de répondre au projet mis en place par les nazis : créer une race supérieure censée constituer l’élite du IIIe Reich durant mille ans. L’auteur montre le parcours de certains de ces enfants, qui pouvaient être abandonnés dans les maternités et adoptés par des familles modèles, à la recherche d’un parent.Lebensborn

La fabrique des enfants parfaits

Erwin, Gisèle, Walter, Christiane ont aujourd’hui près de 70 ans. Ces Français, marqués à jamais par le sceau de leur étrange origine, sont nés dans une maternité SS.

Leur secret renvoie à l’un des projets nazis les plus terrifiants entrepris entre 1935 et 1945 : créer une « race supérieure », future élite du IIIe Reich. Ce livre raconte la création de nurseries spéciales, les Lebensborn, par la SS. Les deux parents étaient sélectionnés selon leur « pureté raciale aryenne » : grands, blonds, les yeux bleus. Les nourrissons y étaient abandonnés, puis adoptés par des familles modèles. Leur véritable identité était alors falsifiée.

Ces enfants devenus adultes dévoilent pour la première fois leur histoire, depuis leur naissance dans un établissement du Lebensborn jusqu’à la maison-mère de l’organisation, ainsi que leur quête vertigineuse pour retrouver, des décennies plus tard, la trace de leurs parents.

Une enquête inédite qui met au jour une part sombre de l’histoire de France.

Lebensborn
la fabrique des enfants parfaits
enquête sur ces Français nés dans les maternités SS Thiolay, Boris

Flammarion , Paris

collection Flammarion EnQuête

Parution : mars 2012

Dans le berceau de l’ennemi

article – 18/11/10 – déchirant qui s’appuie sur un épisode relativement méconnu de la Seconde Guerre mondiale : les Lebensborn, ces «haras humains» créés par l’administration du Troisième Reich, afin…

http://philippepoisson-hotmail.com.over-blog.com/article-dans-le-berceau-de-l-ennemi-61212499.html

L’unique lebensborn créé par les nazis en france : lamorlaye (oise)

article – 17/10/10 – L’uniqueLebensborn créé par les nazis en France : Lamorlaye(Oise) – Archives de presse 2009 – Entre février et la Libération, en août, un manoir de l’Oise a abrité L’unique…

http://philippepoisson-hotmail.com.over-blog.com/article-l-unique-lebensborn-cree-par-les-nazis-en-france-lamorlaye-oise-59074703.html

Suivant »

Publié dans Non classé | Tagué | Laisser un commentaire